Train du climat : une arnaque pitoyable ?

Avant que vous lisiez ces lignes, nous aimerions avant tout signaler qu’il ne s’agit en aucun cas d’une accusation officielle, mais d’une opinion indépendante par rapport à ce qui est arrivé à un partenaire du magazine overapps

Bien que notre blog soit dédié aux avis sur les applications mobiles, nous n’avons pu passer à côté d’une histoire « pitoyable » (c’est le moins qu’on puisse dire) qui inclut le train du climat, projet financé par la SNCF.

« trainduclimat.fr » ou un nom de domaine parti en fumée

Nous nous sommes basée sur le récit de l’un des partenaires d’Overapps pour relater cette histoire et lui donner un maximum de résonance.

Voici donc ce qui s’est passé en quelques étapes :

  1. Alors que Thierry, notre partenaire a acqueri le nom de domaine « trainduclimat.fr » aux enchères en décembre 2016, il avait entièrement refait le site, en laissant même une page de remerciements aux sponsors du projets tels que la SNCF, l’UNICEF etc…
  2. En février 2017 Thierry est contacté par les anciens propriétaires du nom de domaine du train du climat. Thierry reçoit alors de nombreuses accusations aussi flous qu’infondés : il est accusé de plagiat alors que les nouveaux textes sont 100% originaux ; de l’enfreinte du droit à l’image alors qu’il n’a pris que des fichiers en libre licence (ni copyscape, ni les images en libre licence ne semblent arrêter les avocats représentant les propriétaires de l’ancien nom de domaine)…
  3. Soit, Thierry modifie encore plus le logo, insiste bien qu’il ne s’agit que du blog du train du climat mettant des disclaimers partout sur le site (voici le screenshot ci – dessous) : et attend une réponse de la part des avocats du train du climat… Rien n’arrive jusqu’au mois de mai.

    train

  4. C’est là où les choses deviennent aussi pitoyable que ridicules : Thierry se voit retirer son nom de domaine par l’AFNIC alors même qu’il n’a pu se défendre.

Des méthodes légitimes pour le train du climat ?

Nous tenons sincèrement à ce que nos lecteurs partagent cet article tout en espérant que ce ne sont pas des méthodes que les dirigeants du train du climat appréciaient en tant normal. Car il s’agit cette un projet à juste cause. Mais est – ce une raison de retirer le nom de domaine à un honnête référencer tout en masquant la faute de ne pas l’avoir renouvelé ?

Nous avons adressé le courriel avec cette demande auprès de la direction du train du climat. On attend toujours leur réponse…